L’étude du théâtre classique était encore jusqu’à la fin des années 90, un des piliers de la formation théâtrale pour les débutants. Aujourd’hui beaucoup d’écoles font l’impasse sur cet apprentissage pour les élèves de première année. La raison principale est que nombre d’ élèves ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Pour nous, cette étude est incontournable dès le début. Elle pose les bases de l’interprétation, du rythme, du souffle et de la prosodie.

La présentation d’une scène classique est obligatoire pour concourir aux écoles nationales.

méthode feldenkrais

« Si vous savez ce que vous faites, vous pouvez faire ce que vous voulez. »
La méthode Feldenkrais fondée sur l’exploration et l’expérimentation du mouvement de manière ludique et surprenante s’adresse tout particulièrement aux artistes qui sont en recherche de créativité, de précision, de sensations et d’affinement du mouvement.

Atelier vidéo et étude de scène

Des séances vidéo sont régulièrement organisées. A partir de classiques du cinéma, on étudie le rythme, les effets et le jeu des comédiens.

Les scènes sont rejouées à l’identique devant la caméra .

Avec la Commedia dell’Arte apparaissent les premières compagnies de théâtre professionnelles.  Les comédiens développent leurs styles, créent des écoles et posent des règles. Manifestement, on ne fait pas autrement aujourd’hui.

au programme:

Etude des caractères : Les vieux (Pantalone, Docteur), Les serviteurs ou « Zanni » ( Arlequin, Brighella), Capitans et Matamores, Les Amoureux.

Travail du masque et gestuelle : Les archétypes des personnages. Les fondamentaux du mime.

Lazzi : Ce sont les parties non improvisées vers lesquelles la situation doit se développer. Les lazzi permettent au spectacle de gagner en fluidité et en sureté.

Improvisation: A partir d’une situation donnée, les étudiants sont invités à mettre en pratique les archétypes de déplacements et du caractère des personnages.

Une forme d’arlequin : échauffement et postures